Recherches et découvertes

research (Mobile)Un nouveau paradigme scientifique
Le corps a longtemps été considéré par la Science comme une « entité biologique » hautement sophistiquée, mais répondant uniquement à des lois purement physiques. Les découvertes faites en épigénétique et en physique quantique permettent aujourd’hui l’émergence d’un nouveau paradigme scientifique. L’idée que nous soyons « le produit de nos gènes » se retrouve désormais controversée. De nombreux chercheurs constatent que nos pensées et nos émotions façonnent l’expression de nos gènes en permanence. En fait, il n’existe aucune fatalité génétique, rien n’est irréversible, rien n’est irrémédiable. La médecine ancestrale le savait déjà. Elle considérait le corps comme une entité globale et sensible aux modifications psychiques et émotionnelles. Mais de quelle nature est le lien unissant ces trois facteurs corps-mental-émotion et quelles sont les conséquences d’une disharmonie dans un de ces systèmes ? Ce sont précisément ces questions qui ont donné naissance à la Nutri-Emotion© il y a dix ans. Alliant la Science et la médecine émotionnelle elle nous amène non seulement à reconsidérer les facultés inouïes de notre organisme, mais elle nous permet surtout une toute nouvelle manière d’aborder chaque partie le composant.

running-on-neurons-1024x550 (Mobile)Découverte du processus Nutri-Emotion™
Les recherches ont débuté par une simple observation quant au maintien naturel de l’homéostasie. A chaque instant de notre vie notre corps se rééquilibre, sans que nous en ayons conscience. Il se gère avec une telle perfection qu’aucune technologie, aussi sophistiquée soit-elle, ne pourrait intervenir au maintien de son équilibre global. Le corps, serait-il l’unique promoteur permettant un équilibre inébranlable et prêt à toute épreuve ? Pas exactement. Nous possédons également un mécanisme d’une importance capitale dans le maintien de l’équilibre et qui se voit aujourd’hui au centre des recherches scientifiques : Le système émotionnel. Longtemps considéré comme un aspect abstrait de la psyché humaine, l’émotion se révèle pourtant être de nature physique et localisable dans le corps. Mais quelle est la cause primaire d’une émotion et qu’en est-il de sa réelle nature ? Qu’est-ce qui dans le corps reçoit l’information émotionnelle et par quel biais cela est-il possible ? Afin de répondre à ces questions fondamentales, c’est aux origines de la vie qu’il faut remonter. Là se trouve la première molécule ayant donné naissance à notre véhicule terrestre : L’eau.

h2o-new-1024x512 (Mobile)L’eau, la molécule de vie
C’est au fond des océans primitifs que les premières molécules s’organisent lentement et grâce à elles apparaissent les premières cellules. Puisqu’elles ont longtemps évolué dans l’eau, les cellules sont étroitement dépendantes d’elle pour leur fonctionnement et leur survie. En effet, l’eau est indispensable à toutes les fonctions de notre corps, puisqu’il en est essentiellement constitué. Afin de maintenir son équilibre, il puise son énergie avant tout dans ses propres ressources hydriques, qui sont renouvelées grâce à un apport d’eau journalier. L’eau n’est pas uniquement un solvant ou un moyen de transport. Au niveau de la membrane cellulaire, elle génère de l’énergie hydroélectrique. Elle sert également de modèle structurel, propre à chaque type de cellule. L’eau est donc la source d’énergie de prédilection pour le corps. Elle doit pouvoir pénétrer dans l’organisme, y transiter et finalement en ressortir. C’est à ce stade que le lien entre l’émotion et le corps prend ses racines. En dehors de ses fonctions métaboliques et énergétiques, la molécule d’eau possède la faculté de transmettre l’émotion au corps et cela grâce au principal constituant de toute matière vivante : L’hydrogène.

h2o-2 (Mobile)Le pont hydrogène, vecteur de communication émotionnel
La molécule d’eau est formée par deux atomes d’hydrogène et d’un atome d’oxygène. La liaison entre ces molécules se fait grâce au pont hydrogène. Il peut être représenté comme un câble électrique, acheminant de l’information du point A au point B et vice versa. Son rôle ne réside pas uniquement dans l’assemblage et le maintien des molécules, puisqu’il représente avant tout le vecteur de communication intra-et extra cellulaire. Ce vaste réseau de liaisons hydrogène permet à chaque partie de l’organisme d’être continuellement interconnecté et informé. Afin de maintenir l’équilibre, chaque cellule reçoit en permanence des informations parvenant du noyau cellulaire et de son environnement. Alors que la double hélice de l’ADN se maintient grâce aux liaisons hydrogène et que les protéines nucléaires informent leur environnement également par ce biais, l’eau leur est indispensable. Cette interconnexion forme la base de l’homéostasie. Plus il y a de ponts hydrogènes, plus la communication énergétique est aisée.

body-made-of-water-2 (Mobile)Observations
Ces dix dernières années de recherches et d’observations sur les patients de la Nutri-Emotion™ ont amené à la découverte suivante : Les patients qui présentaient des symptômes physiques ou psychiques (cancer, arthrose, fibromyalgie, œdème, acné, eczéma, embonpoint, anorexie, asthme, angoisse, troubles de la mémoire, dépression, insomnie, fatigue chronique, etc.) souffraient tous d’une insuffisance hydrique. Certes, la plupart des patients ne buvaient pas suffisamment d’eau plate, mais même pour ceux qui en consommaient régulièrement, le taux d’eau corporel était insuffisant. Il existait donc un autre facteur empêchant le corps de maintenir un taux d’eau approprié et nécessaire à toutes ses fonctions homéostatiques. En recherchant les causes sur les fluctuations de l’eau dans le corps, Nassrine Reza a pu observer que le refoulement émotionnel (à priori l’inhibition de la peur) déclenche un processus spécifique, qui empêche non seulement l’augmentation du taux hydrique corporel, mais qui provoque également sa diminution.

S’agirait-il alors de boire davantage d’eau ? Tout d’abord il est important de mentionner que la quantité d’eau journalière dépend de trois éléments indissociables : 1) l’activité physique 2) l’activité psychique (surtout le taux de stress, puisque celui-ci amplifie considérablement le processus de déshydratation) et 3) le système émotionnel.

Chaque personne est unique et possède un système émotionnel qui lui est propre. La grande difficulté chez l’adulte, doté d’un mental parfois puissant, réside dans un comportement automatisé face aux émotions dites négatives. Il n’arrive plus à se donner le droit de ressentir certaines émotions, telles que la peur, la colère ou la tristesse et les rejette de manière souvent inconsciente. Cela génère un état de combativité et un stress souvent permanent qui a pour effet la diminution du taux hydrique corporel. Pour y faire face, le corps est alors obligé de puiser davantage dans ses ressources hydriques, en déployant une énergie non négligeable et qui pourrait être utilisée pour d’autres fonctions vitales. La disharmonie émotionnelle est le précurseur de nombreux déséquilibres physiques et psychiques. Il est donc avant tout important de se libérer de nos restrictions émotionnelles, non pas en gérant nos émotions, mais bien au contraire en apprenant à les accueillir. Grâce à la Technique d’Accueil Émotionnel (T.A.E) présentée dans la méthode Nutri-Emotion™, le système émotionnel se rééquilibre instantanément et permet à nouveau le passage de l’eau à l’intérieur des cellules.

« La guérison découle de notre capacité à collaborer avec notre corps, notre mental et notre système émotionnel, dans l’absence de toute forme de lutte ». N.R

 

Avis important : À ce jour, Nassrine Reza n’a formé aucune personne à sa méthode Nutri-Émotion™ ou au Pouvoir de l’Accueil™. L’usurpation d’identité ou l’utilisation des marques déposées, soit « La Nutri-Émotion™ » et « Le Pouvoir de l’Accueil™ », ainsi que toute personne revendiquant un statut de « coach ou de formateur en Nutri-Émotion™/ Pouvoir de L’Accueil™ » sera contactée par voie légale. L’utilisation de certains extraits de textes de ce site ou des livres de Nassrine Reza ne peut se faire sans une approbation préalable de notre part.

Les commentaires sont clos.